Lire la Bible avec profit : la discipline de la Lectio Divina

lectiodivinaLes réformés n'ont, de loin pas, le monopole d'une lecture assidue de la Bible puisque, entre autres, dans l’Église catholique on retrouve la notion de lectio divina.

C'est donc le sujet du livre stimulant et fécond d'Isabelle Pérée, docteur en théologie catholique de l'Université de Strasbourg. Intitulé "Lire la Bible...Et après? Une invitation à la lectio divina", ce livre de 131 pages très agréable à lire, aéré, bien structuré avec de brefs chapitres est un vrai plaidoyer pour un ré-apprentissage de la pratique de la lectio divina, pour écouter, ruminer et s'approprier ce que la Bible a à nous dire. Et surtout, Isabelle Pérée argumente avec force pour que la lectio divina ne soit pas réservée uniquement à celles et ceux qui se sont engagés dans une vie religieuse, et met en évidence que les laïcs peuvent tout à fait s'approprier cette discipline spirituelle.

S'il devait n'y avoir qu'une section de ce livre à lire, ce serait l'introduction dans laquelle l'auteur nous explique que la lectio divina s'effectue en 5 étapes (préparation à la lecture du passage en demandant le recours à l'Esprit Saint, lecture silencieuse du passage, méditation sur ce qui vient d'être lu, prière puis appropriation du passage dans la vie chrétienne dans le monde).

Isabelle Pérée souligne tout particulièrement le rôle fondamental des Pères de l'Eglise qui sont nombreux à avoir déjà écrit sur le sujet, et l'auteur évoque quatre d'entre eux (Saint Antoine, Cassien, Saint Benoît, Césaire d'Arles) avant de proposer une actualisation de leurs messages respectifs pour les gens d'aujourd'hui.

Ce livre est dès à présent à votre disposition au CIDOC!

Robin Masur, Chef de service du CIDOC