L'Évangile littéralement à l'écran

coffret mockupC'est une drôle de gageure à laquelle s'est attaquée le réalisateur britannique David Batty : monter simultanément les quatre évangiles (Matthieu, Marc, Luc et Jean) dans quatre films différents, en respectant mot pour mot le texte propre à chacun de ces évangiles. En français, c'est la traduction de Parole de Vie qui a été employée et pour laquelle l'éditeur Bibli'O détient les droits - pour mémoire, cette traduction est rédigée dans un français simple et est destinée à des locuteurs donc la langue française n'est pas la langue maternelle.

Il ne s'agit pas d'une véritable première car il existe en tous cas un autre film intitulé The Gospel of John (lui aussi disponible au CIDOC) qui s'est prêté à un exercice similaire en voulant mettre à l'image l'intégralité de l’évangile de Jean, mais ce qui est nouveau, c'est bien sûr de prendre en compte la spécificité de chacun de ces évangiles alors que les adaptations de Jésus au cinéma vont généralement mixer les récits de Matthieu et de Luc, en occultant Marc et en reprenant optionnellement le matériel spécifique à Jean.

Une autre particularité de la réalisation de David Batty concerne le casting de Jésus : avec le choix de l'acteur Selva Rasalingam, nous avons un Jésus un peu trapu, échevelé, avec des traits décidément méridionaux (à noter cependant que sur le plan du patrimoine génétique, l'acteur est à la fois d'origine anglaise et tamoule!) et qui est, somme toute, d'une beauté pas spécialement évidente, cela dans une volonté claire de rompre avec l'image caricaturale d'un Christ esthétique et aryanisé, blond aux yeux bleus, tel qu'il pouvait apparaître dans le Jésus de Nazareth de Zeffirelli. On lira avec profit une interview (en anglais) du réalisateur qui nous donne plus d'informations sur sa démarche.

Et quel est le résultat ? Sans avoir vu intégralement ces quatre films, mais après quelques pointages, nous pouvons cependant relever que c'est le texte de l'évangile qui prend nettement l'ascendant sur les scènes du film qui se réduisent à de l'illustration. C'est une approche intéressante, qui fonctionne sans doute bien lorsqu'on visionne un ou deux passages spécifiques, mais on peut s'interroger sur la capacité du réalisateur à captiver son public tout au long de ces quatre films qui restent tout de même consistants (Marc, l'évangile le plus court, est raconté en 123 minutes ; Luc, le plus long en 205 minutes!).

A présent, chacun d'entre vous peut se faire son propre avis : les quatre DVD sont désormais à votre disposition au CIDOC !

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

Des histoires qui vont droit au coeur

L'éditeur Bibli'O, de l'Alliance biblique française, publie peu mais publie bien.

Leur dernière trouvaille consiste en trois petites histoires bibliques du Nouveau Testament adaptées pour les enfants : Marthe et Marie, Bartimée, et Jésus accueillant les enfants.

TroisHistoiresBibliques

Le texte est simple sans être simpliste, et les illustrations sont dynamiques et nerveuses, comme en témoignent clairement les couvertures de ces trois albums. Et, bonus intéressant, une notice explicative pour approfondir le récit est destinée aux personnes qui accompagnent l'enfant dans sa lecture. En outre le texte biblique original (dans la version Parole de vie) est également mis à disposition.

Ces trois histoires sont autant de portes d'entrée pour inviter les enfants à aimer Jésus et à comprendre quel impact il peut avoir sur nos vies. On se surprend à regretter qu'il n'y ait que trois albums, et on ne peut qu'espérer que la créativité de l'auteur, Stephanie Williams (voir sa très sympathique biographie ici, en anglais) lui permettra de produire d'autres merveilles similaires.

Vous pouvez dès à présent emprunter ces trois albums au CIDOC!

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

De Disentis à Saint-Maurice, une marche érudite

RhinReussRhoneTout le monde ou presque connaît le pèlerinage du Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Très simplement dit, il existe deux types de chemins de Saint-Jacques : en premier lieu, les Chemins de St-Jacques eux-mêmes, qui traversent d'est en ouest la Suisse avec la très officielle via Jacobi 4 (Pour des cartes générales du chemin de Saint-Jacques, voir ici https://camino-europe.eu/fr/eu/ch/route/ et là www.viajacobi4.ch). Mais il existe aussi ce qu'on appelle des "voies d'accès", qui sont donc des routes qui permettent de rejoindre le pèlerinage de Saint-Jacques proprement dit.

Tout récemment, une voie d'accès importante, tombée dans l'oubli durant plusieurs siècles, a été redécouverte ; il s'agit de la voie Rhin-Reuss-Rhône qui débute aux confins des Grisons, à Disentis / Mustér (en romanche) pour s'achever à Saint-Maurice, à quelques encablures du Pays de Vaud, en prenant donc soin de rester toujours en terres catholiques! Ce chemin de liaison a été ré-inauguré en 2018 et des plaquettes avec le symbole de la coquille de Saint-Jacques ont été posées sur les poteaux indicateurs des chemins pédestres de Suisse entre les deux localités susmentionnées.

Parallèlement, un guide, avec de nombreuses cartes topographiques et indications d'hébergement, a été publié par les éditions Slatkine et est l'oeuvre de P. Salzmann (texte) et Th. Andenmatten (photographies) : Rhin-Reuss-Rhône : guide vers le chemin de Saint-Jacques : du couvent de Disentis à l'abbaye de Saint-Maurice. Le travail minutieux de Salzmann a permis d'identifier de nombreux "témoignages jacquaires" qui correspondent à des lieux effectivement visités par les pèlerins en marche vers Compostelle. Le guide donne une foule d'informations sur le patrimoine architectural et religieux traversé par le pèlerin avec nombre de curiosités locales (un ossuaire à Loèche, une chapelle pour baptiser les nouveaux-nés défunts, un cimetière pour célibataires,..). Ce livre à la fois érudit et pédagogique est graphiquement bien agencé. Il se lit très agréablement ; les photographies sont sublimes et donnent au lecteur une grande envie de chausser à son tour des souliers de marche et de se mettre, lui aussi, en route!

Ce guide est dès à présent à votre disposition au CIDOC.

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

Sympathique empathie

L'éditeur français Valorémis (dont le CIDOC détient déjà quelques réalisations) est spécialisé dans les jeux pédagogiques avec un axe fort sur l'éducation et le relationnel. Valorémis évoluant sur un terreau laïc, la religion ne fait pas directement partie des questions abordées dans les différents jeux proposés, mais cela n'en rend pour autant pas inintéressantes ses réalisations. Ainsi, un de leurs derniers jeux consiste en un simple jeu de cartes intitulé Moi & l'empathie, questions de perceptions .

ValoremisL'objectif de ce jeu est très simple : mieux comprendre l'autre - son vis-à-vis - au travers de 90 questions ouvertes, dont on peut voir un échantillonnage ci-contre. Par exemple : "S'identifier à quelqu'un. Est-ce dangereux ou pas? Explique ta réponse." . A travers ce jeu, Valorémis souhaite mettre en valeur l'empathie, autrement dit la faculté intuitive de se mettre à la place d'autrui, de percevoir ce qu'il ressent (définition tirée du Larousse.fr).

Ce jeu laisse beaucoup de place à la capacité individuelle à argumenter et peut-être utilisé aussi bien en petits qu'en grands groupes. Les participants peuvent évaluer leur accord avec les idées exprimées par la personne qui a répondu à la question tirée au sort au travers d'un vote oui / non.

Ce jeu très intéressant sur le plan de la maturité relationnelle s'adresse évidemment avant tout aux jeunes et aux adultes.

Il est dès à présent à votre disposition au CIDOC et vous pouvez consulter la notice correspondante sur notre catalogue en ligne.

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

Nouveaux regards sur l'Apartheid

Mandela autresVu du haut de notre hémisphère nord, l'Apartheid qui a sévi en Afrique du Sud durant la seconde moitié du XXe siècle peut paraître bien lointain, à la fois géographiquement et dans nos mentalités postmodernes. Pourtant, cette réalité, des millions de gens l'ont vécue et en rendent encore témoignage aujourd'hui. C'est à ce titre que nous signalons le passionnant DVD intitulé Le procès contre Mandela et les autres.

Il s'agit d'un documentaire très original puisqu'il se base avant tout sur des archives sonores, et pas n'importe lesquelles : celle d'un procès historique intenté par l’État d'Afrique du Sud en 1963-1964 contre 9 activistes d'un groupement politique, l'ANC (congrès national africain), tous accusés de terrorisme et passibles de la peine de mort. Ces archives sonores du procès ont été miraculeusement exhumées et font au total 265 heures. Il y a donc bien entendu, dans le documentaire, un important travail d'édition mais aussi de mise en scène : en effet, dans la perspective d'un documentaire, il faut bien entendu un support visuel!

Celui-ci existe donc sous deux formes : en premier lieu par un dessin animé en noir/blanc graphiquement très élégant réalisé par l'artiste néérlandais Oerd Van Cuijlenborg qui met en scène ce que nous entendons sur la bande sonore. Et ensuite, par des extraits d'interviews de trois des 9 accusés qui étaient encore en vie au moment de la réalisation du documentaire. Et c'est avec beaucoup d'émotions que nous les voyons réécouter les paroles dites durant ce procès, cinquante-sept ans plus tôt.

Ce documentaire met en évidence le fait historique que Mandela n'était pas la seule figure de proue défendant les noirs d'Afrique du Sud, et surtout que derrière le vocable "les autres" , nous retrouvons des fortes personnalités qui ont eu tout autant d'influence que Mandela, notamment  Walter Sisulu et Ahmed Kathrada.

Le DVD est dès à présent à votre disposition au CIDOC !

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

Jésus, à travers les yeux d'un aveugle

JesusQueLaLumiereSoitRaconter Jésus, tout le monde - ou presque - peut le faire. Mais trouver un angle de lecture original qui puisse être un stimulant aussi bien pour les grenouilles de bénitier, ceux qui connaissent leur Évangile sur le bout des doigts, que pour les plus ignorants, cela est un défi d'une toute autre nature. Et il est pleinement réussi avec la publication de la bande dessinée Jésus : Que la lumière soit!

Brunor (uniquement comme scénariste, cette fois-ci) et Cellier (illustrations) ont uni leurs talents pour proposer une histoire entièrement vue/perçue à travers une figure biblique sans nom mais bien connue : l'aveugle de naissance (celui que nous rencontrons en Jean 9). L'alliage entre la fidélité aux passages bibliques et la nécessité narrative, pratique, de romancer le récit fonctionne à merveille.

Extrait BD aveugledenaissanceLe dessinateur Jean-François Cellier recourt à la technique du lavis pour toutes les pages où l'aveugle n'a pas encore recouvert la vue et suscite ainsi une atmosphère spécifique.Toute la narration est centrée autour de la figure de l'aveugle de naissance, et le dessin, somptueux à chaque page, fait ressentir clairement au lecteur la perception et les émotions de ce personnage, notamment lorsque ses yeux s'ouvrent enfin au monde, à la piscine de Siloé.

Brunor connaît bien la Bible et cela se ressent clairement ; au fil des pages, de nombreuses allusions à des passages de l'Ancien et du Nouveau Testament donnent une certaine profondeur au propos et montrent que la présence et les actes de Jésus ne peuvent pas se comprendre sans une relecture attentive de ces textes bibliques.

Cette bande dessinée, qui renouvelle notre regard sur le maître de Nazareth, est dès à présent à votre disposition au CIDOC.

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

P.S. : Et, à noter encore, que Brunor et Cellier avaient déjà collaboré, il y a deux ans, pour la publication d'une bande dessinée, également disponible au CIDOC, autour de la figure de Marie, la mère du Christ, dans un autre format, plus petit et probablement moins abouti que celle que nous venons de présenter. Nous pouvons donc toujours espérer : jamais deux sans trois?

Liberté, un parcours catéchétique protestant

AppelesALaLiberteLorsqu'un nouveau parcours catéchétique entièrement réformé est publié, c'est un événement qui mérite d'être évoqué comme tel.

Intitulé Appelés à la liberté : un parcours catéchétique pour tous les âges, cet ouvrage est l’œuvre de Samuel Amédro, pasteur à Paris de l’Église protestante unie de France (et dont on peut découvrir quelques éléments biographiques remarquables ici). Le fil rouge qui a été choisi est, pour ainsi dire, cousu de fil blanc puisque ce thème de la liberté avait déjà été décliné dans un livre paru durant les commémorations liées aux 500 ans de la Réforme en 2017 : de Luther à Martin Luther King (disponible au CIDOC). La brochure met d'ailleurs aussi à disposition un DVD adaptant le livre mentionné plus haut dans un spectacle son et lumière.

Le parcours catéchétique reprend donc quasiment comme telle la structure du livre, lequel était constitué de onze chapitres qui parcouraient des événements liés à l'histoire du protestantisme en France (Révocation de l’Édit de Nantes, sauvetage de juifs à Chambon-sur-Lignon,...) mais également aux Etats-Unis (William Penn, Martin Luther King, naturellement).

Ce parcours catéchétique est extrêmement bien structuré puisqu'il propose des animations pour des tranches d'âge bien définies : 4-6 ans, 7-10 ans, 11-14 ans, 15 ans et plus, ainsi que des compléments destinés spécifiquement aux adultes. En outre, le matériel à utiliser pour chacune de ces animations est clairement indiqué. De multiples codes QR (voir cette page bien faite à l'intention de celles et ceux qui ne sauraient pas employer un code QR) permettent de lancer directement des vidéos ou d'afficher des informations externes.

Ce parcours catéchétique est dès à présent consultable et empruntable au CIDOC !

Robin Masur, Chef de service du CIDOC.

Le mythe complotiste des Jésuites démasqué

20190426132745 00001Un des paradoxes de notre époque marquée par la surabondance de l'information (des estimations montrent qu'en 2020 chacun de nous va générer en moyenne 1,7 Mo de données par seconde) est que les fausses informations (diversement nommées : Fakes News, Infox, Hoax, ect...) se portent toujours aussi bien. Pourtant, en scrutant l'histoire de notre humanité, il est aisé de relever que les fausses informations destinées à discréditer une personne ou un groupe, sont probablement aussi vieilles que les débuts de la communication ; dans la Bible par exemple, il est dit que les pharisiens ont payé les gardes du tombeau de Jésus pour colporter la nouvelle selon laquelle les disciples auraient volé le corps de leur maître (Mt 28.11-15), et ainsi discréditer le récit qu'en faisaient les premiers chrétiens (mais soulignons bien sûr, en même temps, que le récit est justement conçu, inversement, pour discréditer les pharisiens : double infox !).

Bref, dans ce contexte, nous signalons le très intéressant dossier réalisé par le mook (voyez là, si vous ne savez plus la signification de ce mot-valise anglophone) qu'est la revue Codex et qui est consacré au mythe des Jésuites. Ceux-ci ont en effet longtemps souffert d'une légende noire à leurs égards, qui a eu des effets très concrets. Que l'on pense simplement aux tensions causées par la présence des Jésuites dans le canton de Lucerne, ce qui a finalement provoqué, avec d'autres causes bien sûr, le déclenchement de la dernière guerre civile que la Suisse ait connue, et que nous connaissons sous le nom de Sonderbund.

Voici les principaux volets de ce dossier tout bonnement passionnant, très bien documenté et excellemment illustré, qui nourrira de la meilleure façon vos connaissances historiques et théologiques :

- les Jésuites : un nouvel ordre au service du pape et de la Réforme
- Les collèges jésuites : un réseau international sans pareil / Philippe Rocher
- Cracovie, berceau polonais des Monita Secreta
- Pourquoi Clément XIV a supprimé les Jésuites / Olivier Chaline
- L'ombre de l'Ancien Régime plane sur la France / Jérôme Grévy
- L'antijésuitisme : une passion internationale / Christian Sorrel
- Le Juif errant, l'arme du roman-feuilleton / P.-J. Dufief
- Internet : dernier refuge d'un complot moribond / Franck Damour

Vous pouvez dès à présent emprunter ce mook au CIDOC, ainsi que tous les autres numéros précédents de la revue Codex.

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

Pâques en musique

Paques CD enfantsAlors que tous les chrétiens* vont fêter le dimanche le plus important de l'année, le dimanche de la Résurrection, Pâques, nous vous signalons que nous avons reçu le livre suivant Pâques raconté et chanté aux enfants qui est intéressant puisque très bien structuré : il propose un texte (lu à haute voix) qui raconte toute l'histoire de Pâques, et est accessible pour les enfants de 6 à 10 ans. En outre, le livre propose également des chants adaptés pour chacune des grandes séquences de Pâques, allant de l'entrée de Jésus à Jérusalem à la rencontre des disciples sur la route d'Emmaüs. Ajoutons, en outre, que ce livre n'est pas publié par n'importe qui : un de ses auteurs est en effet Michel Wackenheim, lequel a composé de très nombreux chants liturgiques et fut longtemps rédacteur en chef des revues musicales Signes d'aujourd'hui et de Signes Musique. Un CD accompagne bien sûr le livre. Particularité : un code QR propose des liens sur Chantons en Eglise pour celles et ceux qui voudraient obtenir les partitions des chants ou la version MP3 des chants.

Ce livre-CD est dès à présent à votre disposition au CIDOC!

Robin Masur, Chef de service du CIDOC

* Bien entendu, nous parlons de ceux qui suivent le calendrier grégorien! Les chrétiens orthodoxes qui s'en tiennent au calendrier julien fêteront, eux, Pâques le dimanche 28 avril prochain.

Introduction ludique à la théologie

TheoDomLe très ancien Ordre des Prêcheurs - autrement dit, les Dominicains - qui a fêté ses 800 ans d'existence en 2015, se consacre toujours à la même mission : celle de l'enseignement et de la prédication! Et aujourd'hui, en 2019, les Dominicains de la Province de France ont développé un programme d'initiation à la théologie en ligne nommé ThéoDom qui a pour but "une découverte ludique et interactive de la théologie". Devant le succès de ce site - sur lequel on peut s'inscrire gratuitement - ses concepteurs ont décidé d'en publier plusieurs cahiers. Le premier vient donc de paraître aux Éditions du Cerf.

Et il s'agit d'une vraie bonne surprise! Certes, cela reste une introduction légère, qui ne fait que 56 pages et est constitué de 4 chapitres thématiques (Pourquoi faire de la théologie, Bible parole de Dieu, les dogmes, et finalement la morale), mais ce livret est bourrée d'exercices amusants, de questions avec réponses à choix, et de suggestions pour prolonger la réflexion, avec toujours une pointe d'humour bien présente. Au fil des pages, pour approfondir son sujet, le lecteur est également invité à visionner des vidéos à consulter sur son smartphone par l'intermédiaire de codes QR. Cette brochure étant numérotée #1 , il ne nous reste plus qu'à espérer qu'elle rencontrera suffisamment de succès pour que les numéros suivant puissent paraître chacun à leur tour.

Vous pouvez dès à présent emprunter cette brochure ou vous inscrire directement sur le site de ThéoDom. La prochaine session est d'ailleurs prévue dès le mois de mai prochain : Fides quaerens intellectum !

Robin Masur, Chef de service du CIDOC